Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Interview d'Yves Sillard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ufolibre Index du Forum -> Evènements médiatiques -> Les revues, journaux et magazines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ufolibre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 256
Point(s): 258
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 20:10 (2008)    Sujet du message: Interview d'Yves Sillard Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Citation:

YVES SILLARD. Retiré à Brives-sur-Charente, le père de la fusée Ariane préside le Groupe d'études sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés

Pas plus qu'il ne goûte à la soupe aux choux, on ne soupçonnera guère Yves Sillard de voir des petits hommes verts partout. Ce n'est d'ailleurs qu'à la demande du président Chirac que ce scientifique de renom a rendu publiques, en 2007, les archives jusqu'alors classées secret-défense des phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Mais, à 73 ans, ce cartésien à l'origine des programmes Ariane et Concorde n'écarte pas non plus l'hypothèse extraterrestre lorsqu'il s'agit d'expliquer l'inexplicable. Sous l'égide du Cnes (Centre national d'études spatiales), il préside le Groupement d'études sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN).

« Sud Ouest ».


Vous, le père de la fusée Ariane, vous le pilote de l'armée de l'air aux 1 200 heures de vol, vous n'avez jamais croisé la queue du moindre OVNI... Ça commence mal ?
Yves Sillard. J'aurais bien aimé, mais je n'ai jamais vu rien en effet. Ce qui ne m'empêche pas de lutter aujourd'hui contre ce refus de regarder en face un phénomène qui interpelle, certes, mais qui est incontestable. Je trouve paradoxalement peu scientifique que l'on n'arrive pas à avoir une attitude ouverte lorsque les observations de phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN) sont de qualité.

Le débat qui oppose les pro et anti-ovnis frôle même parfois le sectarisme et l'intolérance...


Et je suis chargé de faire l'équilibre entre ces deux tendances opposées. D'un côté l'union rationaliste qui, sous couvert de combattre l'obscurantisme, refuse par principe d'étudier le phénomène, et de l'autre quelques ufologues excessifs, qui considèrent l'hypothèse extraterrestre tellement évidente qu'ils revendiquent n'importe quel témoignage, y compris les plus farfelus.

En France, depuis 50 ans, 6 000 personnes auraient été confrontées à un PAN ?


Oui, ce qui représente environ 1 500 cas. Mais, sur le total, seuls 460 sont sérieux, c'est-à-dire qu'ils ne s'expliquent pas par un phénomène météorologiques ou technique, comme par exemple la rentrée dans l'atmosphère d'un débris de fusée russe qui avait engendré une dizaine de témoignages au mois de septembre 2008. Mais 460 PAN avérés après une enquête officielle, ça commence à faire beaucoup.

À quoi ressemblent ces mystérieuses apparitions ?


À des choses assez variées, qu'il s'agisse d'un phénomène lumineux, d'une végétation brûlée dans un jardin, d'un objet métallique qui décolle à toute vitesse, d'un atterrissage silencieux ou bien d'un engin très bas dans le ciel, qui peut parfois provoquer l'arrêt d'un moteur automobile ou sembler paralyser les gens. Mais le dénominateur commun de ces observations reste les performances dynamiques de ces engins, elles laissent imaginer des vitesses supersoniques et des changements de direction avec des angles prodigieux. En revanche, personne n'a jamais signalé la moindre attitude agressive.

La légende veut que ce soit en fait des essais d'aéronefs militaires organisés dans le plus grand secret...


On a beaucoup avancé cette thèse au moment de la Guerre Froide. Mais je n'y crois pas. Depuis le temps, ces merveilleux engins russes ou américains équiperaient leurs armées. Ce qui est juste, à l'inverse, c'est que le gouvernement américain a un problème avec les ovnis. Et en maintenant ainsi le secret, il renforce hélas cette croyance populaire selon laquelle « on nous cache tout, on ne nous dit rien... »

Des engins en forme de soucoupes, des phénomènes lumineux, etc.


L'espèce humaine ne manquerait-elle pas un peu d'originalité au moment d'imaginer les moyens de transport extraterrestre ?
Encore une fois, ce ne sont pour moi que des observations et des hypothèses. Mais les pilotes de l'armée ou de l'aviation civile ont raconté avoir vu des engins au comportement encore plus incroyable. Certains sont même convaincus d'avoir évité une collision de justesse.

Malgré votre prudence, on vous devine tout de même intrigué par ces témoignages...


Je suis tout à fait certain que ces observations sont indiscutables, et non explicables par aucun des phénomènes que nous connaissons. Mais bon, a priori l'hypothèse d'un voyage depuis une exoplanète habitée paraît assez invraisemblable. Sauf que c'est pratiquement la seule explication possible.

Toujours en considérant qu'il ne s'agit là que d'une hypothèse, pourquoi alors ces extraterrestres nous survoleraient aussi souvent sans jamais avoir eu l'idée de venir nous serrer la main ?


Beaucoup de scientifiques estiment que sur les 200 à 300 milliards de planètes que compte notre galaxie, certaines sont habitées et ressemblent à la Terre. Mais ces éventuelles civilisations peuvent aussi avoir des millions d'années d'avance technologique sur la nôtre, ce qui rendrait déjà plausible leurs voyages jusqu'à nous. Quant à l'absence de contact, nous pouvons également imaginer que leur réflexion éthique ou philosophique nous dépasse largement, et qu'ils pourraient nous étudier sans nous perturber. Mais là nous sommes pour l'heure proche de la science-fiction.

L'ouverture au public des archives secrètes du GEIPAN n'engendre- t-elle pas un effet pervers depuis deux ans, en multipliant par exemple les témoignages autant que les hallucinations ?


Pas plus de témoignages farfelus qu'auparavant non. Au contraire, il n'y a rien eu de véritablement significatif en France depuis deux ou trois ans. Au-delà du recensement de ces phénomènes, le but du GEIPAN reste aussi de coordonner les différents services de l'État sur le sujet, et notamment les gendarmes qui sont en première ligne au moment de recueillir et de vérifier la fiabilité des témoignages. Leur mentalité a d'ailleurs beaucoup évolué, et j'aimerais que d'autres en fassent autant... que l'on arrête ainsi de sourire bêtement lorsque quelqu'un nous raconte quelque chose que l'on ne comprend pas, et qui sera peut-être un jour essentiel. Mais il reste du travail, beaucoup de gens se taisent par crainte du ridicule, le GEIPAN doit les déculpabiliser.

Source : sylvain cottin - Sud-Ouest - 03/08/2009

  



_________________
http://www.ovni.info


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2016)    Sujet du message: Interview d'Yves Sillard

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ufolibre Index du Forum -> Evènements médiatiques -> Les revues, journaux et magazines Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky