Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Avion: quand les passagers sont incontrôlables

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ufolibre Index du Forum -> Evènements médiatiques -> Les livres et les fascicules
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ufolibre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 256
Point(s): 258
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 10:12 (2009)    Sujet du message: Avion: quand les passagers sont incontrôlables Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Citation:
Pouvez-vous être indemnisé si votre voisin dans l'appareil vous éructe à la figure ou vous asperge avec sa bouteille de vodka? Les compagnies d'aviation prennent très au sérieux les incidents provoqués par ces passagers «incontrôlables» Source : Ian Hamel Le Matin Dimanche
Dean Trammel est un joueur de football américain. Peut-être a-t-il pratiqué son sport sans casque? Toujours est-il que ce grand gaillard se lève de son siège dans le vol Los Angeles - Baltimore, et se met à balancer des coups d'oreiller à chaque passager. Dans le même temps, il leur dit: «Touchez-moi et vous vivrez éternellement». L'affaire s'envenime quand Dean Trammel, qui se prend donc pour Jésus-Christ, décide d'aller bénir les pilotes. Comme l'hôtesse de l'air tente de l'en dissuader, le joueur de football la prend pour Satan et la frappe violemment. Il va même la mordre.
Un phénomène pris au sérieux
C'est l'une des histoires racontées par Jean-Pierre Otelli, pilote français et leader de la patrouille acrobatique du Maroc, dans son livre «Passagers incontrôlables». Chez Swiss, on les désigne comme des passagers «qui ne respectent pas les règles». Pour Air France, ce sont des passagers «indisciplinés». Toujours est-il que ce phénomène est pris très au sérieux par les compagnies aériennes. En effet, si une bande de supporters avinés hurle pendant tout un vol, provoque des bagarres et casse des bouteilles d'alcool, cela ne dérange pas seulement le personnel de bord, mais aussi tous les autres passagers, qui peuvent réclamer des dommages et intérêts ou le remboursement de leur billet.
«Nous encourageons nos équipages à nous signaler toutes les entorses aux règlements. L'année dernière, Swiss a répertorié 349 cas. 89 étaient dus à l'abus d'alcool, 89 étant liés à des fumeurs invétérés, 20 à des animaux en cabine», souligne Jean-Claude Donzel, porte-parole de la compagnie. Le passager pris en train de fumer dans les toilettes est systématiquement dénoncé à l'Office fédéral de l'aviation civile.
«Ces passagers incontrôlables ne se contentent pas de déranger les hôtesses et leurs voisins. Ils veulent souvent entrer dans le cockpit, notamment quand on leur refuse un nouveau verre d'alcool. Et là, ils mettent carrément en danger tout le monde», souligne Jean-Pierre Otelli. Dans son ouvrage, il cite le cas de passagers qui ont frappé le pilote ou tenté de prendre les commandes de l'appareil... Certains cherchent aussi à ouvrir les sorties de secours en plein vol.
Entre l'attente à l'enregistrement, la pressurisation de l'avion, l'enfermement, les facteurs de stress sont nombreux. Sans oublier la peur de l'avion qui pousse des passagers à mélanger alcool et médicaments. «Dans un vol sur l'île Maurice, une dame a complètement pété les plombs près de mon siège. A l'arrivée, le personnel d'Air Mauritius m'a demandé si je pouvais écrire une lettre attestant qu'il avait su gérer efficacement cet incident», raconte Dominique Sudan, rédacteur en chef de la revue spécialisée «Travel Inside».
Cours de formation pour le personnel
Tous les grands transporteurs dispensent aujourd'hui des cours de formation à leur personnel navigant afin de mieux contrer cette «rage de l'air». «Si un individu retient en permanence l'attention du personnel navigant, cela crée un problème dans la mesure où celui-ci ne peut plus s'occuper convenablement des autres passagers», reconnaît-on au service de presse d'Air France à Paris. Les clients importunés demandent-ils à être indemnisés? «Cela dépend bien évidemment de l'incident. Un client régulier de la compagnie, qui a subi un vrai dérangement, peut éventuellement bénéficier d'un geste commercial». Rares sont les Suisses, en revanche, qui réclament un remboursement, constate Swiss. Cas extrême, à bord d'un vol d'United Airlines reliant Buenos Aires à New York, un Américain complètement saoul s'est soulagé sur les plateaux-repas. Non seulement les passagers n'ont pas pu manger, mais tout l'appareil baignait «dans une odeur persistante d'excréments». La compagnie a été contrainte de rembourser intégralement les billets de tous les passagers.
Faut-il établir une «black list»?
C'est l'une des propositions de Jean-Pierre Otelli dans «Passagers incontrôlables». Il assure que certaines compagnies, notamment anglo-saxonnes, trouvent des prétextes pour écarter les passagers jugés dangereux. Swiss, Air France ou Corsair Fly assurent de leurs côtés qu'ils ne possèdent pas de «black list». Toutefois, le rockeur Pete Doherty, arrivé drogué à Genève en juin sur un avion de British Airbags, s'est vu refuser l'embarquement quelques jours plus tard par EasyJet.
Typologie des passagers difficiles
La «rage de l'air» touche à 80% les hommes (généralement entre 20 et 30 ans) et, curieusement, une partie des femmes de plus de 50 ans. Petit aperçu de leurs indisciplines.
Le passager éméché, qui devient méchant quand on lui refuse un verre supplémentaire.
Le fumeur invétéré - certains n'attendent même pas d'atteindre les toilettes pour en griller une.
Le personnage grossier, comme le mannequin Naomi Campbell, qui traite le personnel de «trou du cul»
L'obsédé sexuel, qui met la main aux fesses des hôtesses, ou l'exhibitionniste qui se dénude, ou encore le couple qui fait l'amour dans les toilettes
Le fou dangereux, comme cet Africain, Amadou N'Diaye, qui a réussi à prendre le manche des mains du pilote
Le caractériel, qui comme l'acteur Samy Naceri ne supporte pas d'être en classe économique
L'indiscipliné, qui peut par exemple allumer et rallumer son téléphone portable durant tout le vol jusqu'à ce qu'on le lui confisque
Certaines personnes normales «pètent les plombs» en avion, sans raison apparente, comme ce directeur de Samsung Electronics, qui s'est mis à se laver les pieds en cabine.
À LIRE
Jean-Pierre Otelli, «Passagers incontrôlables», Editions Altipresse, 246 pages


_________________
http://www.ovni.info


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:15 (2016)    Sujet du message: Avion: quand les passagers sont incontrôlables

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ufolibre Index du Forum -> Evènements médiatiques -> Les livres et les fascicules Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky